Investir dans une SCPI de rendement : pourquoi et comment ?

Investir dans une SCPI de rendement : pourquoi et comment ?

L’achat de part de SCPI (sociétés civiles de placement immobilier) semble être la meilleure solution d’investissement. L’immobilier d’entreprise est en effet plus rémunérateur que l’immobilier classique. Il s’agit d’un placement immobilier à moyen ou à long terme qui présente des avantages non négligeables. Quels sont les atouts d’une SCPI de rendement ?

Un rendement locatif supérieur à 4 %

Théoriquement, les performances des SCPI de rendement sont plus importantes par rapport à celles des autres placements immobiliers ou financiers. Elles peuvent, en effet, aller jusqu’à 6 % (selon la taille de la capitalisation de la société). Le rendement moyen des SCPI s’établissait à 4,43 % en 2017 (contre 5,22 % en 2014). Certes, les performances de ce véhicule d’investissement ont baissé au cours des quatre dernières années, mais le rendement est toujours au rendez-vous. Les contrats d’assurance-vie en fonds en euros, par exemple, affichent un rendement moyen situé entre 1,5 % et 2 %. Les SCPI de rendement se classent donc parmi les placements rémunérateurs privilégiés des français. Même les OPCI (Organismes de Placement Immobilier) n’arrivent pas à leurs chevilles, car la performance globale des OPCI était à 3,97 % en 2017 (contre 4,43 % pour les SCPI). Il faut toutefois retenir que le capital investi dans une SCPI n’est pas garanti. En général, la distribution des dividendes (revenus locatifs) se produit tous les trimestres.

Un prix de souscription abordable

La faiblesse du ticket d’entrée est l’une des raisons poussant les investisseurs à acheter des parts de SCPI. Effectivement, il est tout à fait possible de trouver des SCPI accessibles à partir de quelques centaines d’euros sur le marché. D’un point de vue concret, le prix de souscription d’une SCPI de rendement est plus abordable par rapport l’investissement locatif classique. Il faut préparer un budget conséquent de plus de 150 000 € pour devenir le propriétaire d’une résidence secondaire destinée à la location, sans parler des frais supplémentaires engendrés par cette opération. Au lieu de débourser un prix exorbitant, il serait plus judicieux de se tourner vers les sociétés civiles de placement immobilier. Quoi qu’il en soit, il est important de noter que le l’achat d’une SCPI s’accompagne toujours de frais de souscription, de frais de gestion et de frais de cession.

La gestion locative est déléguée à un professionnel

SI les investisseurs français et européens sont toujours nombreux à acheter des parts SCPI, c’est parce que cela comporte des atouts non négligeables. La gestion locative des immeubles, composant le patrimoine d’une SCPI, est confiée à une société de gestion. Autrement dit, les associés des SCPI de rendement ne sont pas obligés d’aller chercher des locataires, de percevoir les loyers versas par les locataires ou de gérer les vacances locatives, car toutes ces tâches sont déléguées au gestionnaire. C’est pourquoi l’investisseur doit payer des frais de gestion au moment de la souscription. Concrètement, il est vivement conseillé de choisir une SCPI en fonction de la qualité de sa société de gestion. L’idéal serait de se tourner vers les plus performantes afin d’éviter les mauvaises surprises. Dans tous les cas, il est important de consulter un comparateur de SCPI de rendement en ligne pour simplifier la tâche. Il est à noter que la durée de détention recommandée pour les SCPI est de 8 et 9 ans. Il est donc préférable de céder ses parts de SCPI après ce délai pour espérer faire plus de profit.