Quels sont les différents types de SCPI fiscales ?

Quels sont les différents types de SCPI fiscales ?

Il est indiscutable que la jungle des SCPI ou Société Civiles de Placement immobilier est vaste. Il y a ce que l’on appelle les SCPI de rendement (pour se constituer des revenus complémentaires) et les SCPI fiscales (pour bénéficier de réductions d’impôts). En tout cas, les SCPI fiscales peuvent être divisées en trois grandes catégories. Quelles sont-elles ?

Les SCPI Pinel

En général, investir dans une SCPI fiscale permet de bénéficier d’une réduction fiscale intéressante. En clair, l’avantage fiscal dépend du type de SCPI fiscale. Une SCPI éligible à la loi Pinel permet, par exemple, de bénéficier d’une réduction d’impôt à hauteur de 18 % et 21 % pour des durées d’engagement locatif respectives de 9 ans et 12 ans. Bien entendu, les recettes distribuées par le gestionnaire d’actifs immobiliers sont taxées dans la catégorie des revenus fonciers. La bonne nouvelle, c’est que l’avantage de défiscalisation est valable dès la première année de souscription des parts. Dans tous les cas, le plafond d’investissement en loi Pinel est fixé à 300 000 € par an. La réduction d’impôt accordée entrera dans le plafonnement des niches fiscales de 10 000 €. Urban Vitalim n° 2 (créée le 16 juin 2017 par Urban Premium) est l’une des meilleures SCPI Pinel du marché. Elle a en effet enregistré une capitalisation de plus de 1, 13 M€.

Les SCPI Malraux

Contrairement à la réduction d’impôt obtenu dans le cadre de la loi Pinel, celle du dispositif Malraux n’entrera pas dans le plafonnement des niches fiscales. Afin de bénéficier d’une réduction d’impôt à hauteur de 30 % (du montant des travaux de restauration effectués), l’investisseur doit acquérir un bien situé en secteur sauvegardé pour y réaliser des travaux de restauration éligibles au dispositif Malraux. Il peut également investir dans des biens situés en ZPPUAP (zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager) afin de profiter d’une réduction d’impôt de l’ordre de 22 %. Les porteurs de parts des SCPI Malraux peuvent, par ailleurs, percevoir des revenus fonciers durant l’investissement. En tout cas, les SCPI Malraux s’adressent particulièrement aux personnes souhaitant réduire leur impôt sur le revenu en une seule fois. Urban Prestigimmo 4 est l’une des SCPI Malraux les plus prisées du moment.

Les SCPI de Déficit Foncier

En général, il est impossible de bénéficier d’une réduction d’impôt immédiat en investissant dans une SCPI fiscale de Déficit foncier. Par contre, les SCPI de Déficit Foncier laissent la possibilité de déduire les charges générées par la SCPI comme les intérêts d’emprunt afin de réduire (voire effacer) le montrant des revenus fonciers produits. En réalité, il est possible d’imputer le montant des travaux (déficit), pendant les dix ans suivant l’investissement, du revenu global dans la limite de 10 700 € par an. Concrètement, l’avantage fiscal dépend de la nature des revenus de l’acquéreur et de sa tranche marginale d’imposition. Le niveau d’imposition de l’investisseur doit être élevé pour espérer bénéficier d’un avantage de défiscalisation intéressant. Cerise sur le gâteau, l’avantage fiscal obtenu n’entrera pas dans le plafonnement des niches fiscales de 10 000 €.